expo Galerie Thérèse Roussel 08-2012

 

        Lorsque, après mes expos de ce printemps 2012, Thérèse Roussel m’a proposé d’exposer “autre chose” à la fin de l’été et pendant Visa, nous avons tout de suite pensé à des paysages, avec ceux qui balisent mon parcours photographique en moyen format depuis plus de 20 ans. Je me suis replongé dans mes négatifs...


         Tous ces tirages me renvoient à des sentiments forts de ma vie : les arbres des Angles, village du Capcir où j’ai passé les vacances de mon enfance, Torreilles bien sûr, les paysages de Californie — et particulièrement le Parc du Yosemite, si “connecté” à Ansel Adams, photographe mythique de la beauté sauvage —, les accacias du désert qui témoignent d’une manière magistrale de la force de la vie, quelques références cinématographiques majeures pour moi : “37,2 le matin” ou “Bagdad Cafe”…


        Le choix du grand format revient à Thérèse — nouveau défi — et les tirages barytés et les liths reflètent bien mes préoccupations photographiques actuelles et l’importance que j’accorde à la forme dans la tradition de l’argentique. Les grands tirages numériques ont été réalisés sur papier Epson Luster 260 collé sur Dibond, avec des encres pigmentaires — garantissant une très grande permanence — chez Créalink par Norma, sous ma supervision. J’ai fait moi-même les tirages barytés 38 x 38 noir et blanc sur de l’Ilford Multigrade IV, les tirages lith sur du Tetenal 111. Tous les tirages argentiques sont récents (Juin et Juillet 2012) et reflètent bien ma vision actuelle.


                                                                                                                                                    Pierre Corratgé, Août 2012.